LibreOffice

LibreOffice, une suite bureautique libre et gratuite…

Vous venez d’acheter un nouveau PC ou Macintosh. Vous aurez sans doute besoin d’une suite bureautique : c’est à dire un traitement de texte, un tableur, voir un logiciel de présentation.

Depuis les débuts de la micro-informatique, tout le monde ou presque utilise la suite Office de chez Microsoft (c’est à dire Word, Excel, Powerpoint, etc…). Mais voilà, cette suite bureautique est payante. Même s’il existe des tarifs préférentiels pour les étudiants ou le pack pour la famille, il faut quand même débourser 140 euros minimum pour une licence légale. Lors de l’achat d’un PC, certain constructeur pré-installe Microsoft Office, mais limité à 30 jours d’utilisation. Passer ce délai, il faudra sortir la carte bancaire pour l’activer définitivement. Enfin, n’oublions pas la nouvelle tendance des éditeurs qui consiste à vous faire payer un abonnement annuel pour l’utilisation de leurs logiciels (exemples : Microsoft Office 365, Adobe Creative Cloud, …).

En cette période de crise économique et pour éviter les problèmes de type virale ou judiciaire, pourquoi ne pas utiliser l’alternative Open Source (libre d’utilisation et gratuite sans publicité) : OpenOffice ou LibreOffice. A quelques fonctions prêt, elles sont quasiment identique. Pour ma part, je vous conseillerai de vous tourner vers LibreOffice (l’équipe de développement et la communauté sont beaucoup plus actives).

Destinée aussi bien à un usage personnel que professionnel, elle est compatible avec les principales autres suites bureautiques. Cela veut dire que vous pourrez ouvrir tous les documents réalisés avec la suite de Microsoft (ou faire l’inverse). Elle offre toutes les fonctions attendues d’une telle suite : traitement de texte, tableur, présentation/diaporama, dessin, base de données. Et d’autres encore : export natif au format PDF, édition de formules mathématiques, extensions, etc…

Par contre, deux logiciels sont manquants : Outlook et Publisher :
– Coté Outlook (client de messagerie), à ce jour, il faut reconnaitre que la plupart des utilisateurs accèdent à leur messagerie directement via un smartphone ou l’interface web de leur fournisseur d’accès. Mais, si vous préférez un logiciel pour lire vos courriels, je vous recommande de vous tourner vers Mozilla Thunderbird ou d’utiliser les logiciels pré-installés : Microsoft Mail ou Courrier (Windows) ou Apple Mail (macOS).
– Pour Microsoft Publisher (logiciel de Publication Assistée par Ordinateur), vous pouvez le remplacer par l’excellent Scribus, gratuit et disponible sur Windows, macOS et Linux.
LibreOffice est disponible pour les principaux systèmes d’exploitation et en nombreuses langues (dont le français) : Windows, macOS, et Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version à l’adresse suivante : http://fr.libreoffice.org/telecharger/

Un tutoriel d’utilisation est disponible sur le site du logiciel à l’adresse suivante : https://wiki.documentfoundation.org/FR/La_documentation_de_l%27utilisateur

Alors, pourquoi s’en priver ?